dimanche 14 février 2010

A la découverte de l’Amour Vrai

stvalentin

Lors d’une brocante, j’ai trouvé ce livre, cette photo, et ces cartes, réunis au fond d’un carton. J’ai d’abord été interpelée par les cartes postales et puis j’ai commencé à lire le message au verso. Je découvre alors une déclaration d’amour interminable! Et c’est la même chose sur chacune des autres cartes. Je vois ensuite la photo d’un jeune militaire et je me dis, qu’il est peut-être l’auteur de ces cartes (sans y croire vraiment). Et enfin, je trouve un bouquin qui me plait immédiatement pour sa couverture et son titre : A la découverte de l’Amour Vrai. J’embarque le tout chez moi et je prends alors le temps de lire chaque lettre une à une. J’observe la photographie et je feuillette le livret. Je me prends pour Sherlock Holmes, regroupant les indices et me félicitant devant des concordances qui ne laissent plus place au doute! Je peux maintenant vous situer l’action…

Mars 1945. Joanny est militaire. Il a quitté son village pour servir à Paris. Il y a laissé sa “Chérie Adorée”. Une demoiselle (il n’écrit pas une seule fois son nom!) de 22 ans. Celle-ci conserve précieusement chaque lettre que lui écrit son amoureux. Elle lui a demandé de lui écrire “3 lettres par semaines”. Il s’exécute. Il y raconte sa vie parisienne dont elle se méfie. Il prévoit “d’aller au ciné s’il n’y a plus la grève”. Il lui jure fidélité malgré “les tentations de la capitale”. Il s’imagine papa et finissant sa vie auprès d’elle, sa bien aimée. Il compte les jours avant de pouvoir rentrer au “bled” et la retrouver, cela “changera de sa vie militaire”. Il lui demande de l’attendre et de lui faire confiance. Il lui confirme qu’elle a bien fait de refuser une demande en mariage d’un autre que lui. Elle, de son côté, se prépare à sa vie d’épouse en lisant A la découverte de l’Amour Vrai, un livret datant de 1945, destiné au jeunes filles. Plus précisément aux militantes Jacistes (membres de la J.A.C.F : la Jeunesse Agricole Catholique Féminine). Elle attend son Joanny en admirant sa photo, et garde son jardin secret que je trouverai 65 ans plus tard…

Si vous voulez lire l’une des lettres enflammées de Joanny, il suffit de cliquer dessus pour l’agrandir…

jetaimelettrecarteslamourvrairose 

D’autres trouvailles de brocante, spéciales Saint Valentin ici.

13 commentaires:

sierralemon a dit…

Trop chouette ! C'est le genre de truc sur lequel j'aimerai tomber, ça doit être excitant et émouvant...
Une fois j'ai lu l'arrière d'une carte dans une brocante et il y était écrit "merci pour votre bel oeuf madame la marquise"...

caramailissa a dit…

Tellement mignon et romantique... Ah la la... C'est pas tous les jours qu'on tombe sur ça, et apparemment le jour de la St Valentin, je trouve que c'est l'histoire parfaite qui correspond à la fête...

virgo a dit…

Ce post est magnifique !
J'ai été absorbé dés le titre et à la vision de la première photo...
C'est très beau, et j'en aurait voulu encore !!!

Bonne St vALENTIN !!!

Virgo

madeleinemiranda a dit…

C'est super mignon, une vraie trouvaille, j'adore!

Plein de bisous

Lucile a dit…

Quel trouvaille ! Mais où trouves-tu des trésors pareils ? Voilà un post qui met de bonne humeur !

Anonyme a dit…

J'adore ! Tu as dû passer un super moment au milieu de ces lettres. J'adore cette nostalgie, ce passé qu'on a l'impression de tenir entre nos doigts.
Ton billet est tres reussi ! Bravo !

Stéphanie a dit…

Cynthia, c'est trop mignon !

pinkbird a dit…

J'aime ces vieilles carte en chromo. on y trouve toujours de jolies histoires écrites au dos!

Lovely*Vintage a dit…

Cette trouvaille est une merveille de romantisme ! C'est magnifique !

kathleen a dit…

Très chouette !

Cynthia a dit…

Merci à tous! Visiblement le quart d'heure "fleur bleue" a fait effet sur vous aussi!

Sierralemon : Oui c'est vraiment très intense, difficile à décrire d'ailleurs...
Génial le message que tu as lu sur cette carte :D

caramailissa : je ne l'ai pas trouvé le jour même de la St Valentin... Mais je l'ai gardé pour vous le montrer ce jour là ;)

Virgo : C'est tout ce que j'avais en boutique madame!

Lucile : cette trouvaille, je l'ai faite à la brocante de Fréjus! En farfouillant, comme à mon habitude...

Anonyme : merci beaucoup! J'adore le fait de pouvoir entrevoir comment se passait une relation amoureuse entre deux jeunes de cette époque...

threeseeds a dit…

Que c'est beau, ça se passe plus tellement comme ça maintenant...
Mais ce qui me fait sourire, c'est que Johnny rigolerait bien s'il avait su que ses jolies lettres d'amour seraient publiées sur un blog! (kezako un blog en plus à cette époque!?)

Caramailissa a dit…

Oui, je me doutais bien que tu ne l'avais pas trouvé ce jour-là, mais ça fait quand même son p'tit effet de tomber sur cet article ce jour-ci! Ah lalala! L'amour.

PS: Je vide mon dressing sur mon blog! =):